TXO - Top Management France > Sondage Exclusif Top Management France / Opinion Way


  • Communiqué de presse

    - Sondage exclusif Top Management France / Opinion Way -

    72% des cadres–dirigeants estiment que l’environnement économique de la France n’est pas attractif pour les entreprises

    Paris, le 15 juin 2015 – A l’occasion de son 30ème anniversaire, Top Management France, le dictionnaire biographique de référence dédié au monde des affaires, s’est penché sur la perception qu’ont les cadres-dirigeants du dynamisme économique et du développement des entreprises en France. L’étude réalisée avec Opinion Way fait émerger de réelles préoccupations au niveau business, avec notamment des contraintes juridiques et fiscales qui pèsent sur plus de 92% des sondés. Résultat : 7 cadres-dirigeants sur 10 se disent stressés et désignent un environnement économique non attractif pour les entreprises. L’optimisme reste néanmoins de mise, avec une valorisation des atouts dont dispose le pays : son savoir-faire, sa capacité d’innovation et ses infrastructures. Les mesures gouvernementales à venir sont en ce sens très attendues, notamment celles liées à la fiscalité des entreprises.

    L’attractivité de la France remise en cause, mais de nombreux atouts mis en avant !

    Les cadres-dirigeants s’accordent largement (72%) pour dire que la France n’offre pas un contexte attractif pour les entreprises, particulièrement dans les secteurs de l’industrie / construction (77%) et dans l’hôtellerie / commerce (86%). Les entreprises de moins de 49 salariés sont également nombreuses à faire ce constat (79%).

    Néanmoins, les sondés sont conscients que l’Hexagone présente des atouts indéniables, en premier lieu son savoir-faire, que 96% mentionnent comme critère favorisant le développement. Il est suivi de près par la capacité d’innovation et de créativité (87%), les infrastructures (87%), la puissance des marques (79%) et la capacité à générer des talents (79%). La force française se situe ainsi à l’équilibre entre une capacité à former des professionnels et des entreprises aux compétences installées et reconnues.

    A l’inverse, les interrogés déplorent un manque d’ouverture à l’international (cité par seulement 54% des sondés) et surtout un manque de mesures fiscales incitatives (23%).

    Un contexte difficile et source de stress…

    Lorsque l’on interroge les cadres-dirigeants sur les facteurs qui ralentissent le plus le développement des entreprises en France, ce sont les obligations réglementaires qui ressortent : les environnements juridiques (droit du travail, 35 heures, protection environnementale…) et fiscaux (charges sociales, impôts…) sont mentionnés dans plus de 92% des cas. Vient ensuite le contexte social, qui de par l’impact des acquis sociaux, du dogmatisme social, et des grèves, handicape le business en France pour 91% des sondés. Sur ces 3 items, le secteur hôtellerie / commerce se distingue par son avis tranché : l’intégralité (100%) des professionnels dénonce l’environnement fiscal et social tendu, et 97% se sentent freinés par le contexte juridique.

    Le pessimisme ambiant, la situation économique tendue, ainsi que le contexte politique jouent également un rôle pour plus de 82% des répondants. D’autres critères sont aussi avancés, tels que l’aversion aux risques (81%), la dévalorisation des entrepreneurs (81%), le manque d’ETI et de grandes PME (81%).

    Ces facteurs contribuent à un état de malaise chez les cadres-dirigeants : 7 sur 10 avouent se sentir stressés au quotidien par la situation économique du pays ; les plus anxieux se trouvant dans le secteur hôtellerie / commerce et dans les entreprises de moins de 49 salariés.


    … avec une réelle attente de mesures pour relancer l’économie

    Les cadres-dirigeants ne sont pas pour autant attentistes : ils aspirent à l’action et encouragent les pouvoirs publics à prendre des mesures pour renforcer l’attractivité de la France et améliorer l’économie.

    Parmi les mesures qu’ils préconisent, viennent en tête la baisse des charges salariales et de la fiscalité des entreprises (95%) et le renforcement de la politique de réduction des déficits publics (90%).
    Ils espèrent ainsi des changements profonds et structurels pour les entreprises et la vie publique, même si des évolutions plus concrètes sont également encouragées, comme l’ouverture des magasins le dimanche (75%) ou l’attribution d’aides aux entreprises qui investissent dans des secteurs innovants (72%).


    Top Management France en bref :



    Edité par TXO SAS, le guide Top Management France est devenu en 30 ans le premier réseau biographique de référence des dirigeants et membres de comité de direction d’entreprises. Il intègre 15 000 biographies, soit 8 000 entreprises, ce qui en fait une base de données incomparable sur les dirigeants en France. On y trouve également des présentations d'entreprises (activité, organigramme, chiffres clés, atouts et performances), et des focus exhaustifs sur des sociétés du CAC 40 (conseil d’administration, chiffres clés, comité de direction avec biographies...). Le contenu de l’ouvrage est accessible en version papier et via le site Internet, avec une partie réservée aux abonnés. La fiabilité des données est vérifiée, les informations sont mises à jour en temps réel. L’encyclopédie Top Management se positionne comme un outil unique d’information et de prospection sur le marché des affaires, permettant d’enrichir son réseau business de manière qualitative et quantitative, et ainsi booster son leadership.

    Publication de l’édition 2015 : le 15 juin 2015.

    Plus d'informations : http://www.topmanagement.fr/


    « Nous sommes fiers de fêter aujourd’hui les 30 ans de notre annuaire, qui a su se faire une place de choix au cœur du business français. Ce qui nous anime depuis toutes ces années, c’est de pouvoir mettre en relation les principaux décideurs du monde de l'entreprise, faire grandir les réseaux d’affaires, et ainsi contribuer au tissu économique. Cette étude sur le contexte de la France nous permet d’apporter de la matière aux réflexions en cours et d’ancrer le Top Management France 2015 dans l’actualité et le quotidien des entreprises françaises », concluent Thierry de Longvilliers et Olivier Negroni, les Editeurs du Top Management France.


    Méthodologie du sondage Opinion Way pour Top Management:
    La consultation a été réalisée auprès d’un échantillon de 405 cadres - dirigeants d’entreprise, par un questionnaire auto-administré en ligne selon le système CAWI (Computer Assisted Web Interview), du 22 avril au 4 mai 2015. Détails du panel sur demande auprès de l’agence Wellcom.


    **************

    Contacts presse Wellcom
    Claudia Meleghi / Sonia Perret
    Tel : 01 46 34 60 60
    Email: cm@wellcom.fr / spe@wellcom.fr




Mise à jour le Lundi, 15 Juin 2015


< retour